08 juin 2012

La politesse japonaise

    Les Japonais sont connus dans le monde entier pour leur politesse, ce qui n'est pas le cas des Chinois. Cela étant, la politesse à la japonaise est souvent proche de l'hypocrisie, et le manque de politesse à la chinoise peut être au contraire une marque d'amitié. J'ai pensé à ça aujourd'hui pendant notre cours de "communication pour le management", alors que nous traitions le sujet de la politesse. 

    Ma colocataire chinoise a raconté que lors d'un dîner avec des Japonais de la bonne société, un monsieur lui avait dit : "Tu sais ce que l'on dit ? "La seule chose que les Japonais sont incapables d'apprendre, c'est l'anglais, et la seule chose que les Chinois sont incapables d'apprendre, ce sont les bonnes manières". Il a en plus ajouté par la suite "les Chinois sont trop bruyants", avec un mot qui, en japonais, veut à la fois dire "bruyant" ou "ta gueule", suivant le contexte. Bien sûr ma coloc' s'est sentie insultée, et elle n'aurait jamais laissé passer ça en Chine ou aux Etats-Unis (elle n'est pas vraiment du genre à se faire marcher sur les pieds !), mais comme elle était au Japon entourée de Japonais... Elle s'est contentée de répondre qu'elle n'avait jamais entendu cela auparavant. Bien sûr cela la frustrait énormément de ne pas pouvoir exprimer son désaccord, mais elle avait trop peur d'être malpolie si elle répondait autre chose et voulait donc savoir ce que les Japonais de la classe aurait répondu à sa place. Nous avons donc parlé de la politesse au Japon... et je crois que je ne pourrais jamais être polie selon leurs standards ! Tous les Japonais étaient d'avis que la meilleure solution dans cette situation était de se taire et de sourire, même si dans son coeur on a envie de gifler l'interlocuteur. Je comprends bien que quand on parle à un supérieur il faut savoir mesurer ses propos et donc éventuellement supporter en silence, mais de là à sourire... 

    Ma coloc' a ensuite dit qu'en Chine on leur apprenait en cours de japonais qu'au Japon, les gens sont très stricts avec la politesse au travail, mais que lors d'un dîner en soirée quand tout le monde boit un verre ensemble, il était tout à fait acceptable de parler d'égal à égal avec ses supérieurs. Il y a même une expression pour ça, bureikô (無礼講), littéralement "session sans politesse", pour dire que l'on a le droit de se lâcher à ce niveau là. Quand ma coloc' a dit ça, les Japonais de ma classe on eu l'air horrifié et lui ont dit de ne surtout pas prendre cette expression au pied de la lettre, car même si un supérieur dit cela, il ne le pense pas, et ça se retournera contre toi si tu manques de politesse en critiquant ou taquinant un supérieur. Trop tard pour ma coloc, qui avait déjà gaffé à plusieurs reprises, sincèrement persuadée qu'elle avait le droit de dire son opinion franchement ! De même, quand un Japonais dit "j'y réfléchirai" ou "ça risque d'être compliqué", il ne faut pas prendre ses expressions au pied de la lettre : en français, on traduirait tout simplement par "non". Bref, pour ne pas froisser leurs interlocuteurs, les Japonais préfèrent éviter de dire ce qu'ils pensent franchement.

    Nous avons aussi parlé de ce qui conditionnait le niveau de politesse qu'on utilise, et là, une des Japonaises a dit quelque chose qui m'a vraiment étonnée. Pour que ce soit plus clair, disons que cette Japonaise s'appelle Akiko et son amie, Megumi. Akiko et Megumi ont le même âge, sont dans la même fac, et travaillent à la même chaîne de télévision. Akiko est entrée à la fac avant Megumi, donc Megumi parle à Akiko en keigo (langage de politesse formel, utilisé avec les supérieurs), tandis qu'Akiko parle à Megumi en langage neutre (utilisé entre amis). En revanche, comme Megumi a commencé à travailler à la chaîne de télévision avant Akiko, elle lui est supérieure dans la hiérarchie, et les rôles s'inversent donc quand elles sont au travail : Akiko parle en langage de politesse à Megumi, et Megumi parle en langage neutre à Akiko. Enfin, quand Akiko et Megumi se retrouvent en dehors de la fac ou du travail, elles sont enfin à égalité, et se parlent donc toutes les deux en neutre. Et apparemment pour elles, c'est naturel et ce n'est pas spécialement compliqué ou gênant comme relation. Bref, je savais que l'on est censé parler en poli aux supérieurs, mais quand ces supérieurs sont des amis voir des inférieurs dans d'autres circonstances... Personnellement, j'aurais l'impression d'être schizophrène. Je sens que je vais m'amuser  avec le langage de politesse une fois que je commencerai à travailler.

    Sinon, toujours à propos de la politesse, ma coloc' chinoise a expliqué un truc intéressant. A ce qu'elle dit, en Chine, les amis ne se disent jamais "s'il te plaît", "merci", ou "désolé" car c'est évident qu'entre amis on s'entraide, et que donc il n'y a pas besoin de demander pour être servi. Au contraire, si l'on met trop les formes, cela donne l'impression que l'on n'est pas si proches que ça, et c'est insultant pour des amis de mettre une telle distance. Quand ma coloc' était en Chine, elle travaillait dans une entreprise allemande avec beaucoup d'étrangers, et avait donc fini par prendre l'habitude de dire "s'il te plait", "merci" et "désolée" à tout le monde ; mais un jour, une de ses amies chinoises lui a dit d'arrêter parce que ça la vexait vraiment qu'elle agisse comme s'il y avait besoin de quémander pour que ses amies lui rende des services. C'est vrai que quand j'y pense, mes amies chinoises m'ont toujours rendu des services sans même que j'aie eu quoi que ce soit à demander, et quand je les remerciais, elles m'ont toujours dit de ne pas les remercier (mais d'un air de vraiment le penser, pas comme en France quand on dit "de rien" mais qu'on n'aurait pas aimé si on ne nous avait pas remercié). Bref, tout ça pour dire que des choses qui paraissent malpolies ou condamnables dans certains pays (comme être hypocrite ou ne pas dire "merci" pour un service rendu) ne le sont pas forcément dans d'autres.

Posté par Olivia64 à 11:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur La politesse japonaise

    Eh ben, si quelqu'un m'insultait je pourrais jamais me taire et sourire juste pour rester polie..!! oO Les Japs sont balèzes pour contrôler leurs émotions!!!

    Posté par Clo, 09 juin 2012 à 14:32 | | Répondre
  • et oui, Montaigne disait deja:"verite en deca des Pyrenees, erreur au dela"

    Posté par papa, 10 juin 2012 à 12:55 | | Répondre
  • Très instructif...Merci!

    Posté par Sami, 19 novembre 2012 à 16:59 | | Répondre
Nouveau commentaire